Au 1er avril 2022, MT2I, SISTNI, SMI, APMPP deviennent PST38

Salariés

Le suivi individuel

Visite d’information et de prévention initiale

Réalisée avant l’affectation au poste de travail ou dans les 2 à 3 mois suivant la catégorie à laquelle appartient le travailleur. Elle est réalisée par l’un des professionnels de santé du service de santé au travail qui délivre une attestation de suivi, sans avis d’aptitude.

Visite d’information et de prevention périodique

Au maximum tous les 3 ans ou tous les 5 ans suivant la catégorie à laquelle appartient le travailleur. Elle est réalisée par l’un des professionnels de santé du service de santé au travail qui délivre une attestation de suivi, sans avis d’aptitude..

Le suivi individuel renforcé

L’examen médical d’aptitude à l’embauche

Pour les travailleurs exposés à des risques particuliers : avant l’affectation au poste de travail. Il est réalisé par le médecin du travail qui délivre un avis d’aptitude.

L’examen médical d’aptitude périodique

pour les travailleurs exposés à des risques particuliers : au maximum tous les 4 ans avec une visite intermédiaire à 2 ans maximum réalisée par un professionnel de santé qui délivre une attestation de suivi, sans avis d’aptitude. L’examen médical est réalisé par le médecin du travail qui délivre un avis d’aptitude.


LES VISITES DE TYPES « AUTRES »

Visite de pré-reprise

La visite de préreprise est un examen médical effectué par le médecin du travail pendant l’arrêt de travail du salarié. Elle vise à aider le salarié à reprendre son emploi ou un emploi compatible avec sa situation.
Au cours de l’examen de pré-reprise, le médecin du travail peut recommander :
– Des aménagements et adaptations du poste de travail.
– Des préconisations de reclassement.
– Des formations professionnelles à organiser en vue de faciliter le reclassement du travailleur ou sa réorientation professionnelle.

Visite médicale de reprise

Le salarié bénéficie d’un examen médical de reprise du travail par le médecin du travail :
– Après un congé maternité.
– Après une absence pour cause de maladie professionnelle, quelle que soit la durée de l’arrêt de travail.
– Après une absence supérieure ou égale à 30 jours pour accident du travail.
– Après une absence supérieure ou égale à 60 jours pour cause de maladie ou d’accident non professionnel.

Visites occasionnelles

Indépendamment des visites obligatoires, le salarié peut bénéficier, à sa demande, à celle de son employeur ou du médecin du travail, d’un examen par ce dernier. Ainsi, le salarié peut solliciter notamment une visite médicale, lorsqu’il anticipe un risque d’inaptitude, et qu’il souhaite engager une démarche de maintien en emploi et bénéficier d’un accompagnement personnalisé. Cette demande de visite ne peut pas être sanctionnée par l’employeur.

Demander un rendez-vous